Accueil
page
Statuts
Historique
page
Bureau
page
page
page
Comptes Rendus A.G.
Manifestations
Securite
page3
Balisage
Covoiturage
page2
page
Agenda Rando
page3
page
Week-End
page
page
page3
page
page3
page3
page3
page2
page
page

Les Extra-Pédestres

de Basse-Goulaine

  

   NATURE

     FLORE

Télécharger


            Les deux photos ont été prises en juin 2014 dans la ville de Monreale (environ de Palerme) en Sicile par André THUAL

  

      1. Présentation

Le kapok est un duvet végétal qui entoure les graines de certains arbres tropicaux de la famille des Bombacaceae.

Bien que cette fibre végétale puisse être tirée des fruits de plusieurs arbres, on l’extrait plus particulièrement des fruits du kapokier ou Ceiba pentandra.

Cet arbre, aussi appelé "fromager" ou "bois coton", est un grand arbre tropical, originaire de Java, d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et d'Afrique. Le kapokier que l'on rencontre principalement en Indonésie et en Thaïlande peut atteindre 30 à 40 m de hauteur.

A noter: les fruits du Bombax ceiba, un autre fromager de la famille des Bombacaceae, peuvent également être employés pour fabriquer du kapok.

  

      1. Le kapok : une fibre naturelle

Fibre végétale issue des fruits de divers arbres tropicaux, le kapok est principalement utilisé comme matériau de remplissage pour rembourrer les matelas, les oreillers et les coussins. Voici les caractéristiques de cette fibre textile.

    1. Procédé de fabrication

Le fruit du kapokier se présente sous la forme d'une capsule qui s'ouvre lorsque le fruit arrive à maturité. La capsule laisse alors apparaître un duvet soyeux qui entoure les graines.

Voici les principales étapes de fabrication du kapok :
• ouverture des capsules de kapokier
• égrenage (opération qui consiste à séparer les fibres des graines)
• compression des fibres en balles pour le transport.

A noter: à la différence d’autres fibres textiles comme la laine le kapok ne se carde pas et ne peut pas être filé.

      1. Utilisations

Le kapok est une fibre végétale très légère, imperméable et imputrescible.

Cette fibre constituée par les poils fins et soyeux recouvrant les graines de kapokier a la propriété de rester imperméable. Elle a donc été utilisée pour la fabrication de gilets de sauvetage.

Aujourd’hui, elle est principalement employée comme matériau de remplissage pour rembourrer les matelas, les oreillers et les coussins.

On l
’utilise notamment pour fabriquer les zafu, les coussins de méditation zen japonaise.


(Ce document n'est qu'une simple information)

  

      1.  

 

LE  KAPOKIER

Retour choix