Accueil
page
page
page
Statuts
Historique
page
Bureau
page
page
page
page
page
Comptes Rendus A.G.
Manifestations
page
Securite
page3
Balisage
Covoiturage
page2
page
page
Agenda Rando
page3
page
page
Week-End
page
page
page3
page
page3
page3
page3
page2
page
page
page
Statuts
Historique
page
Bureau
page
page
page

Comptes Rendus A.G.

page
Securite
page3
Balisage
Covoiturage
page2
page




page
page
page3
page
page3
page3
page3
page2
page
page

Les Extra-Pédestres

de Basse-Goulaine

  

Départ de notre secrétaire Michelle PECOT     Discours du Président M. BRECHET André


 

Télécharger

Retour choix

 

Ma chère Michelle


Après l'assenblée générale de l'an dernier, tu nous annonçais ta décision de ne pas demander le renouvellement de ton mandat au bureau à l'issu du terme de celui-ci.

Nous sommes donc arrivés à l'échéance que tu t'étais fixée. Nous comprenons ta décision.

Après 12 ans de présence au bureau, il est naturel que l'envie, le besoin de faire autre chose l'emporte.

Il n'empêche que ta présence va nous manquer lors de la prochaine réunion.

Avec tes 29 ans de présence dans le club, ta mémoire, ton expérience, nous étaient précieuses.

Ton éternel optimisme, ta façon de relativiser, nous faisait du bien.

Lors de la dernière réunion, tu nous a confié que tu avais passé de bons moments avec nous. Sache que la réciproque est vrai.

Nous allons nous sentir orphelin de ta disponibilité sans faille, toujours présente ou il fallait, quand il fallait.

Mais nous savons que ce n'est pas une rupture totale. Tu nous a dit que tu continuerais à nous organiser quelques randos, toujours sans carte, sans plan,te fiant à ta mémoire qui quelquefois te joue des tours, nous faisant faire quelques détours. Mais il y a des choses plus graves qu'un kilomètre en plus sur une rando. Et comment t'en vouloir quand munis d'une carte et d'un plan, il nous arrive à tous de se planter.

Et tous ceux qui participent aux rando du dimanche, gardent encore au palais les fantastiques saveurs dont tu nous gratifies avec les gâteaux de ta composition. On espère te revoir encore, d'autant que tu auras un supplément de temps libre pour gâter nos papilles.

Et puis-je solliciter ton pardon?

Quand j'ai découvert tes premiers compte rendu de réunion, ciselés, paufinés, aux tournures de phrases magnifiques, j'ai bien senti que quand je t'ai fait remarquer qu'un compte rendu n'était pas forcément un exercice d'écriture, j'avais un peu froissé ta sensibilité.

Ma petite mimi, au nom de toutes et de tous, merci pour tout ce que tu as donné sans réserve, sans calcul, toujours avec l'idée que c'était normal. Ceux qui te connaissent bien ne sont pas surpris, ils avent que tu es naturellement tournée vers les autres, tu le prouves dans d'autres activités.


            Mimi, encore une fois merci infiniment.





  

   HISTORIQUE

     MOMENTS FORTS